LOGIN TO YOUR ACCOUNT

Username
Password
Remember Me
Or use your Academic/Social account:

CREATE AN ACCOUNT

Or use your Academic/Social account:

Congratulations!

You have just completed your registration at OpenAire.

Before you can login to the site, you will need to activate your account. An e-mail will be sent to you with the proper instructions.

Important!

Please note that this site is currently undergoing Beta testing.
Any new content you create is not guaranteed to be present to the final version of the site upon release.

Thank you for your patience,
OpenAire Dev Team.

Close This Message

CREATE AN ACCOUNT

Name:
Username:
Password:
Verify Password:
E-mail:
Verify E-mail:
*All Fields Are Required.
Please Verify You Are Human:
fbtwitterlinkedinvimeoflicker grey 14rssslideshare1
Languages: French
Types: Article
Subjects: Télédétection, Milieux urbains, Méthode inverse, Réflectance spectrale, Corrections atmosphériques, 621
Le signal reçu par un système optique de télédétection observant des milieux urbains est particulièrement complexe, en raison des particularités de ces derniers : occultations, ombres, éclairements réfléchis par les façades ou encore effets directionnels des matériaux urbains. Ces phénomènes rendent difficile la détermination automatique des matériaux directement à partir des luminances mesurées en entrée du capteur. L’objectif de cette thèse est de développer une méthode de transfert radiatif inverse, ICARE, permettant de déterminer la réflectance spectrale des matériaux urbains à partir d'images aéroportées très hautes résolutions spatiale et spectrale dans le domaine réflectif (0,4 µm ‒ 2,5 µm) en prenant simultanément en compte le relief en trois dimensions de la scène, sa forte hétérogénéité spatiale ainsi que les effets atmosphériques mis en jeu. La première partie de cette étude a été consacrée à une étude phénoménologique du signal sur un profil de rue typique de façon à analyser en détail les différents contributeurs radiatifs d’une telle scène. Cette étude nous a permis de mettre à jour les difficultés de la modélisation inverse notamment dans les zones d’ombre où les effets d'environnement sont prépondérants. Dans un second temps, des solutions physiques sont proposées pour modéliser chacun des termes intervenant dans l'équation de transfert radiatif et une approche itérative est mise en place pour résoudre le problème inverse. Dans un troisième temps, l'étude aborde la validation numérique et expérimentale du modèle. La validation numérique a été effectuée sur une image simulée par le code de transfert radiatif direct Amartis sur différents types de reliefs urbains, afin de vérifier la robustesse du modèle. La validation expérimentale a été effectuée avec succès à partir des données et images acquises pendant la campagne Capitoul qui s'est déroulée à Toulouse en avril 2004. The signal measured on urban areas by optical remote sensing is particularly complex because of the very specific structures of these areas : shadows, multiple reflections on the walls, and the directional effects of urban materials. These effects disrupt the incoming radiance at the sensor level and make the automatic classification of urban materials directly from the airborne radiance measurements, difficult. This thesis focuses on the development of a new physical model, ICARE, able to solve the radiative transfer inversion problem in urban areas, in the reflective domain (0.4 µm — 2.5 µm), from high spatial and spectral resolution images, taking into account the 3D-relief, the spatial heterogeneity of the scene and the atmospheric effects. First, a phenomenological study was performed on a simple urban scene (street profile) to analyze the contribution of the different components involved in the radiative transfer. Thus, the main difficulties of the inverse problem have been evaluated, particularly in shadow areas where environmental effects are preponderant. Secondly, we modeled separately the irradiance and radiance components at ground and sensor levels, and developed an iterative approach to solve the inverse problem. The last part of the study deals with the numeric and experimental validation of the model. The numeric validation was performed on different urban profiles using images simulated with the direct radiative transfer code Amartis in order to validate the different assumptions made. ICARE was then successfully validated on real images acquired over Toulouse during the Capitoul trial which took place in April 2004.
  • No references.
  • No related research data.
  • No similar publications.

Share - Bookmark

Cite this article