LOGIN TO YOUR ACCOUNT

Username
Password
Remember Me
Or use your Academic/Social account:

Congratulations!

You have just completed your registration at OpenAire.

Before you can login to the site, you will need to activate your account. An e-mail will be sent to you with the proper instructions.

Important!

Please note that this site is currently undergoing Beta testing.
Any new content you create is not guaranteed to be present to the final version of the site upon release.

Thank you for your patience,
OpenAire Dev Team.

Close This Message

CREATE AN ACCOUNT

Name:
Username:
Password:
Verify Password:
E-mail:
Verify E-mail:
*All Fields Are Required.
Please Verify You Are Human:

OpenAIRE is about to release its new face with lots of new content and services.
During September, you may notice downtime in services, while some functionalities (e.g. user registration, validation, claiming) will be temporarily disabled.
We apologize for the inconvenience, please stay tuned!
For further information please contact helpdesk[at]openaire.eu

fbtwitterlinkedinvimeoflicker grey 14rssslideshare1
Deneux-Tharaux , Catherine; Carmona , Elodie; Bouvier-Colle , Marie-Hélène; Bréart , Gérard (2006)
Publisher: Saint-Maurice (Val de Marne) : Institut de veille sanitaire
Languages: French
Types: Article
Subjects: [ SDV.MHEP.GEO ] Life Sciences [q-bio]/Human health and pathology/Gynecology and obstetrics, [ SDV.SPEE ] Life Sciences [q-bio]/Santé publique et épidémiologie
Objectifs Une augmentation continue du taux d'accouchements par césarienne (CS)est observée dans la plupart des pays depuis 20 ans. Cette évolution a suscité l'émergence d'un débat controversé sur les risques et les bénéfices associés à la CS. L'objectif de cette étude était d'estimer le risque de mort maternelle du postpartum lié directement à la CS par comparaison à l'accouchement par voie basse, globalement et en distinguant les CS pre- ou intra- partum . Méthode Etude cas/témoins. Les cas ont été sélectionnés à partir des décès identifiés dans l'enquête confidentielle nationale sur les morts maternelles pour la période 1996-2000. Afin de limiter le biais d'indication, les décès dus à des pathologies présentes avant l'accouchement, les grossesses multiples, et les femmes hospitalisées pendant la grossesse ont été exclues, conduisant à un échantillon de 65 cas. L'échantillon de 10 244 témoins a été identifié à partir de l'enquête nationale périnatale de 1998. Un modèle de régression logistique a été utilisé pour ajuster sur les facteurs de confusion potentiels. Résultats Après ajustement, l'accouchement par CS est associé à un risque de mort maternelle du postpartum multiplié par 3 par rapport à la voie basse (OR 3.01 (95% CI 1.72; 5.27)). Ce risque n'est pas différent pour les CS prepartum (OR 2.80 (95% CI 1.39; 5.62)) ou intrapartum (OR 3.29 (95% CI 1.58; 6.85)). La CS est associée à un risque significativement augmenté de décès maternel postpartum par complication de l'anesthésie, infection et thromboembolie. Conclusion Encore maintenant, l'accouchement par CS est associé à un risque accru de mort maternelle du postpartum. Cet élément doit être pris en compte lors du choix de la voie d'accouchement pour chaque femme. La connaissance des causes impliquées dans cet excès de risque peut aider à la mise en oeuvre de stratégies de prévention lors des CS.; National audience; Dans la plupart des pays développés, la proportion des naissances par césarienne a augmenté continuellement au cours des dernières décennies. En France, cette proportion est passée de 10.8% en 1981 à 20.2% en 2003 2,3. Cette évolution a suscité l'émergence d'un débat sur les risques et les bénéfices de l'accouchement par césarienne 4. Notre objectif, dans ce contexte, était d'estimer le risque de mortalité maternelle du post partum associé à l'accouchement par césarienne, par rapport à la voie vaginale. Bien que le décès maternel soit devenu très rare en France, il s'agit d'un événement tragique, et un sur-risque de mortalité maternelle pèserait lourdement dans la balance bénéfices-risques. Les études antérieures portant sur l'association entre mortalité maternelle et voie d'accouchement sont pour la plupart anciennes, réalisées dans un contexte ne correspondant plus à la réalité des pratiques obstétricales et anesthésiques; elles ont le plus souvent utilisé des données agrégées ne permettant pas la prise en compte de variables d'ajustement; enfin ces études ont souvent été critiquées en raison d'une prise en compte insuffisante du biais d'indication, ce terme désignant ici le fait qu'une pathologie maternelle sévère peut à la fois motiver la décision de césarienne, et être la cause du décès. L'objectif de cette étude était donc de fournir une estimation non biaisée du risque de mortalité maternelle du post partum associée à la césarienne dans le contexte actuel des pratiques obstétricales françaises.
  • No references.
  • No related research data.
  • No similar publications.

Share - Bookmark

Cite this article

Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.
More information Ok