LOGIN TO YOUR ACCOUNT

Username
Password
Remember Me
Or use your Academic/Social account:

Congratulations!

You have just completed your registration at OpenAire.

Before you can login to the site, you will need to activate your account. An e-mail will be sent to you with the proper instructions.

Important!

Please note that this site is currently undergoing Beta testing.
Any new content you create is not guaranteed to be present to the final version of the site upon release.

Thank you for your patience,
OpenAire Dev Team.

Close This Message

CREATE AN ACCOUNT

Name:
Username:
Password:
Verify Password:
E-mail:
Verify E-mail:
*All Fields Are Required.
Please Verify You Are Human:

OpenAIRE is about to release its new face with lots of new content and services.
During September, you may notice downtime in services, while some functionalities (e.g. user registration, login, validation, claiming) will be temporarily disabled.
We apologize for the inconvenience, please stay tuned!
For further information please contact helpdesk[at]openaire.eu

fbtwitterlinkedinvimeoflicker grey 14rssslideshare1
Saglio, P. (1986)
Publisher: EDP Sciences
Journal: Knowledge and Management of Aquatic Ecosystems
Languages: French
Types: Article
Subjects: SH1-691, salmonidae, odeur, migration, poisson, phéromone, Aquaculture. Fisheries. Angling, chimioreception, mémorisation, reproduction, sensibilité chimique
En réponse au problème posé par le rôle du sens chimique dans la migration reproductrice des salmonidés, deux hypothèses ont été particulièrement développées ces dernières décennies : — L'hypothèse d'HASLER ("Hypothèse de l'imprégnation"), selon laquelle le retour des reproducteurs jusqu'aux sites originels de développement dépend d'un processus de mémorisation à support olfactif mis en place au stade jeune. — L'hypothèse de NORDENG ("Hypothèse phéromonale") qui considère que l'orientation des reproducteurs est assurée par la perception olfactive de substances attractantes en provenance des "smolts" et des "parrs" de même population. En dépit de considérations divergentes sur l'influence du facteur génétique dans le phénomène, les démonstrations dont ces axes théoriques ont fait l'objet permettent de considérer que les deux processus sont impliqués dans le "homing" des salmonidés. Les résultats des travaux menés à l'appui de ces hypothèses sont présentés et discutés. Par ailleurs, nous soulignons le caractère probable de l'action de substances organiques extra-phéromonales dans le " homing " . Enfin, nous considérons que les acides aminés libérés par les organismes du milieu pourraient jouer un rôle à la fois dans les orientations phéromonales et allélochimiques des juvéniles et dans le processus d'imprégnation olfactive de ces poissons.
  • No references.
  • No related research data.
  • No similar publications.

Share - Bookmark

Cite this article

Collected from

Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.
More information Ok