LOGIN TO YOUR ACCOUNT

Username
Password
Remember Me
Or use your Academic/Social account:

Congratulations!

You have just completed your registration at OpenAire.

Before you can login to the site, you will need to activate your account. An e-mail will be sent to you with the proper instructions.

Important!

Please note that this site is currently undergoing Beta testing.
Any new content you create is not guaranteed to be present to the final version of the site upon release.

Thank you for your patience,
OpenAire Dev Team.

Close This Message

CREATE AN ACCOUNT

Name:
Username:
Password:
Verify Password:
E-mail:
Verify E-mail:
*All Fields Are Required.
Please Verify You Are Human:

OpenAIRE is about to release its new face with lots of new content and services.
During September, you may notice downtime in services, while some functionalities (e.g. user registration, login, validation, claiming) will be temporarily disabled.
We apologize for the inconvenience, please stay tuned!
For further information please contact helpdesk[at]openaire.eu

fbtwitterlinkedinvimeoflicker grey 14rssslideshare1
Nasri, A.; Boufahja, F.; Hedfi, A.; Mahmoudi, E.; Aissa, P.; Essid, N. (2013)
Languages: French
Types: Article
Subjects: Meiobenthos, Density, Microcosms, Sediments
Une étude microcosmique a été réalisée pour déterminer l’effet d’un antibiotique (la Pénicilline G) sur une communauté méiofaunistique prélevée au niveau des sédiments de la lagune de Bizerte (Nord de la Tunisie).Cinq doses croissantes de ce contaminant émergent (D1 : 3 mg.L-1, D2 : 30 mg. L-1, D3 : 300 mg. L-1, D4 : 600 mg. L-1 et D5 : 700 mg. L-1), ont été mises en examen pendant 30 jours d’exposition. Les densités méiofaunistiques moyennes ont été très fluctuantes en comparant les microcosmes témoins avec ceux traités. Les microcosmes témoins ont été associés à une densité moyenne de 91 ± 22 ind. mic-1. Une prolifération numérique de la méiofaune a été observée lors de son exposition aux doses les plus faibles du contaminant. Ainsi, une valeur moyenne de 161 ± 11 ind. mic-1 a été notée pour la première dose et une valeur de 220 ± 22 ind. mic-1 pour la deuxième dose. Au-delà de cette dose une chute des densités moyennes méiofaunistiques a été remarquée. Ainsi, des valeurs de 85 ± 11 ind. mic-1, 54 ± 9 ind. mic-1 et 20 ± 1 ind. mic-1 ont été respectivement enregistrées au niveau des microcosmes traités par les doses D3, D4 et D5. Les nématodes libres, taxon méiofaunistique dominant des sédiments marins et lagunaires ont été vraisemblablement responsables de cette fluctuation de la densité de la méiofaune totale ; les autres groupes méiofaunistique (copépodes, polychètes et oligochètes) ont été beaucoup moins déterminants.
  • No references.
  • No related research data.
  • No similar publications.

Share - Bookmark

Download from

Cite this article

Collected from

Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.
More information Ok